Sélectionner une page

À propos

Sophie Backer

Sophie Backer naît à l’orée des années 60 dans une famille déracinée.

Petite, elle n’a qu’un rêve : devenir journaliste, pour mieux interroger les événements et leurs conséquences sur la vie des hommes et des femmes.

Après un parcours éditorial essentiellement effectué à Radio France Internationale, elle se lance deux nouveaux défis : travailler en indépendante et devenir écrivain.

Dans un premier temps elle crée son agence de média-training et de prise de parole.

Le deuxième défi trouve un aboutissement avec le roman La Traverseuse, inspiré en partie par la vie de ses parents. Son deuxième roman est en préparation.

 

Écrire un article, écrire un roman (2)

Écrire un article, écrire un roman (2)

A mesure que j'explore les arcanes du roman, les spécificités des différents types d’écriture m’apparaissent plus clairement. D’un côté, la narration journalistique s’appuie sur des faits, les plus précis possibles, pour bordurer le récit. De l’autre côté, l’écriture...

lire plus
L’inspiration : une indiscipline !

L’inspiration : une indiscipline !

L’inspiration nécessaire à l’écriture romanesque me paraît être un mécanisme subtil, propre à chaque individu. C’est pour cela que les recommandations sur une discipline d’écriture me laissent perplexes. Si discipline il y a, elle doit être …. Indisciplinée. Il s’agit...

lire plus
Écrire un article, écrire un roman

Écrire un article, écrire un roman

Le journaliste commentateur regarde passer la foule du balcon et il décrit ce qu'il voit. Le journaliste reporter se mêle à la foule, interroge ceux qui défilent, leur donne la parole et les reprend pour le compte de son média. Le romancier, lui, est la foule. Il la...

lire plus

Qu’y a-t-il là-bas de si désirable pour que ton regard se suspende dans le vide ?
Qu’y a-t-il là-bas que tu n’atteins pas ?
Que tu n’atteins jamais, puisque tu restes si malheureuse ?

 

Agnès, Louis, Philippe. Trois êtres que rien ne réunit sinon cette traversée.

Mus par le chagrin et la peur, ils fuient bien décidés à laisser le passé derrière eux. À tout quitter pour tout recommencer. Malgré le danger.
Leur seule protection ? Un drap pour se dissimuler, aussi blanc que l’infinie plaine enneigée qu’il faut franchir pour rejoindre leur avenir.
Porté par une plume saisissante, découvrez le récit bouleversant d’une émigration, qui marque à tout jamais ceux qui en réchappent.